bouddha

Statues en bronze et or

De magnifiques statues en bronze et or ont été rapportées du Ladakh. Elles sont en vente au profit des projets de Rinpoché :

  • Construction de statues de Padmasambhava, Tara… au temple d’Arling
  • Aide au fonctionnement de l’école de Khalsi au Ladakh
  • Construction d’une maison médicale tibétaine à Arling (Ladakh)
  • Construction d’une bibliothèque bouddhique internationale au Ladakh
  • Construction d’un monastère à Skindiang (village natal de Rinpoché)

Statue de Gourou Rinpoché, haute de 23 cm, chargée et bénie par Rinpoché : 700 €

Statue de Bouddha Shakyamouni, haute de 16 cm, chargée et bénie par Rinpoché : 400 €

Statue de Maitreya (Bouddha du futur), haute de 26 cm, chargée et bénie par Rinpoché : 1000 €

Envoyez-nous un mail pour réserver une des statues, puis envoyez le règlement à France Himalaya Tiers-monde : 19 rue Eridan – 91100 VILLABE.

bouddha

Le Bouddhisme tibétain en France

Il y a plus de 2500 ans, le Bouddha, ne supportant plus la souffrance, décida de trouver les moyens d’en sortir. Par sa détermination, il trouva la voie que l’on appelle « Bouddhisme » aujourd’hui et qui vise à connaitre les causes de la souffrance pour pouvoir s’en défaire ainsi que l’origine du bonheur pour pouvoir le développer et atteindre un état parfait sans souffrance appelé « Eveil  » Le Bouddhisme est une voie ouverte à tous.

Le Vénérable Drubpon Tharchin Rinpoché est le représentant de Sa Sainteté Chetsang Rinpoché en France. Il enseigne la philosophie et la religion bouddhiste, la langue tibétaine, la pratique des six yogas tibétains de Naropa, la méditation, les prières et récitations, il organise des pèlerinages sur les traces du Bouddha, des actions humanitaires par l’intermédiaire de son association France Himalaya Tiers-monde.

Le Bouddhisme tibétain compte quatre grandes écoles : l’école des Nyingmapa (les anciens), l’école des Kagyupa (les bonnets rouges), l’école des Sakyapa et l’école des Guélougpa (les bonnets jaunes).

En France, les maîtres tibétains authentiques sont extrêmement rares et pourtant si précieux. Le Centre Bouddhique Tibétain « Drikung Kagyu Rinchen Pal » a l’immense chance d’avoir la présence d’un maître exceptionnel et authentique, Le Vén. Drubpon Tharchin Rinpoché, Responsable Spirituel de la lignée des KAGYUPA en France et également grand maître de la lignée NYINGMAPA.

Rinpoché a reçu tous les enseignements et les transmissions des Lignées Drikung Kagyu et Nyingmapa par les maîtres les plus importants : Sa Sainteté Drikung Kabgon Tchesang Toulkou Rimpoché, Kyabjé Toulkou Togden Rimpoché, Kyoungkar Rinpoché, Sa Sainteté Dudjom Rimpoché, Sa Sainteté Le Dalaï-Lama… Il fit deux retraites consécutives au Monastère de Lamayuru au Ladakh, puis fut maître de retraite durant plusieurs années, dans ce monastère. Il est spécialiste des Yogas de Naropa et notamment le Toumo et le P’owa. Invité en France en 1992, à la demande de quelques disciples, il s’y installa de façon permanente. Il suit aujourd’hui, avec bienveillance, plusieurs centaines de disciples de façon individuelle et progressive, chacun étant unique & différent.

Vidéo sur Rinpoché

bouddha

Les six précieux Yogas tibétains de Naropa

cropped-9e9f273f-f83a-45af-a361-03cdbccb2f66.jpeg
Le très Vénérable Drubpön Tharchin Rinpoché

Le très Vénérable Drubpon Tharchin Rinpoché est un spécialiste des Yogas de Naropa et principalement ceux de TOUMO et du P’OWA. Il a, après deux retraites de 3 ans, enseigné ces yogas aux lamas retraitants, il les enseigne aujourd’hui en France.

 Les 6 yogas de Naropa, en tibétain « na-ro’i chos drug  » sont des pratiques tantriques appartenant au bouddhisme tibétain Vajrayana, qui veut dire « véhicule de diamant ». Les yogas furent transmis par Dordjé Chang à Tilopa qui les transmit à son tour à Naropa, (1016-1100). La transmission orale arriva au Tibet grâce à Marpa Lotsawa (le traducteur), puis Milarépa en devint le détenteur, il les transmit à Gampopa qui les transmit à Phagmodrupa qui les transmit au Lord Jigten Sumgön, Rinchen Pal jusqu’au très Vénérable Drupon Tharchin Rinpoché qui nous les transmet à ce jour ! Quelle chance immense !

Anecdote : Vers les années 750, à l’Université bouddhique de Nalanda en Inde, Shantidéva fut accusé de paresseux et fainéant car il dormait sans cesse au lieu d’étudier. Mais en fait, il pratiquait les yogas du rêve et de la claire lumière. Les 6 yogas de Naropa se classent ainsi :

1) Toumo : Le yoga du feu intérieur permet d’augmenter sa chaleur interne. Toumo est le yoga primordial qui permet d’obtenir une chaleur exceptionnelle jusqu’à faire fondre la neige dans un village, voire dans un pays entier ou bien de faire sécher des draps mouillés en un temps record. Toumo permet de traverser les murs grâce à la réalisation de la vacuité. Pour pratiquer Toumo, il est indispensable de suivre son lama-racine durant toute son existence comme l’ont fait les grands maîtres cités ci-dessus.

2) Gyoulou : Le yoga du corps illusoire permet de réaliser la nature illusoire de toutes choses y compris de nous-mêmes. Il permet de nous libérer des attachements et de l’aversion. Il consiste à voir toute chose, y compris son propre corps comme ayant l’apparence d’une déité, l’on s’entraîne à réaliser la vacuité en toute chose.

3) Eudsel : Le Yoga de la Claire Lumière permet de remplacer l’opacité mentale par la Claire Lumière, la luminosité naturelle d’un esprit libre de tout karma négatif, impur. Lors des sommeils profonds, nous y faisons l’expérience de la claire lumière.

4) Milam : Le yoga du Rêve permet de comprendre l’origine et la nature de nos rêves, c’est-à-dire que c’est notre propre esprit qui fabrique les rêves et qu’ils sont d’une nature illusoire. Le yoga du rêve permet de réaliser, lors du sommeil que les rêves sont comme le reflet de la lune dans l’eau.

5) Bardo : Le yoga de l’Etat intermédiaire : Le bardo est l’état intermédiaire entre la mort et la prochaine renaissance. Au moment de la mort, notre esprit ne réalise pas de suite qu’il est déconnecté du corps, il est comme dans l’inconscience. Cet état dure entre 7 et 49 jours. Durant cette période, nous réalisons peu à peu que nous sommes morts. Nous voyons notre environnement mais lorsque nous parlons à quelqu’un l’on ne nous répond pas, nous voulons manger, mais nous apercevons que seule l’odeur des aliments nous nourrit. Notre corps a une forme allongée. A cet instant, nous devons nous rappeler de notre lama-racine, du Bouddha afin d’être libéré dans les champs purs et supérieurs.

6) P’owa : le Yoga du Transfert de conscience permet d’obtenir la libération au moment de la mort. Lorsque nous n’avons pas purifié notre karma et que nous n’avons pas pratiqué le Dharma, nous pouvons être libéré et renaître dans les champs purs grâce à la pratique du P’owa par un lama pour nous au moment de la mort. Nous avons jusqu’au 49ème jour après la mort pour faire intervenir un lama, au-delà, le défunt n’est plus dans le bardo, et il est trop tard. Pour les pratiquants, il est possible de s’entraîner à la pratique du P’owa avec un maître afin d’obtenir la libération au moment de la mort, soit en obtenant une bonne réincarnation, soit en renaissant dans les champs purs du Bouddha soit en atteignant l’Eveil. Celui qui pratique le P’owa ne passe pas par le bardo au moment de la mort.

La pratique des yogas de Naropa nécessite d’avoir un maître, un lama qui nous guide tel un GPS qui nous conduit vers la destination finale : l’Eveil, la libération, le Nirvana.

La finalité de ces yogas ?

Les yogas de Naropa ont pour but de révéler la Claire Lumière qui est en chacun de nous, de défaire les noeuds énergétiques créés par le stress, les pensées négatives. Les maladies viennent se loger au sein de ces noeuds énergétiques, le yoga de Naropa permet de les dissoudre c’est pourquoi, il est un yoga de santé : il permet de purifier les énergies négatives, de se protéger des maladies physiques et mentales et de prolonger sa vie.

A qui sont destinés ces yogas ?

Dans la tradition bouddhiste tibétaine, les yogas de Naropa sont enseignés après deux retraites, or, ici, Rinpoché les a adaptés aux occidentaux afin qu’ils soient transmissibles et praticables par tous.

Les exercices sont basés sur le souffle, la respiration, la visualisation, le son, le mouvement. Ils sont très simples et destinés à toute personne entre 17 et 99 ans, novice ou chevronnée, homme ou femme.

Vous souhaitez être averti des prochains stages de Méditation et de Yoga de Naropa par mail : drikung.kagyu.france@gmail.com

Les Stages peuvent s’organiser dans toute la France. Nous contacter. 

bouddha

Retraite quotidienne

La voie bouddhiste est un cheminement personnel menant au Parfait Etat de Bouddha, un état de pur et parfait bonheur, sans aucune souffrance. Accéder à cet état intérieur demande du travail personnel engageant le corps, la parole et l’esprit sur une longue période.

Afin d’atteindre cet état parfait, appelé Eveil, il est possible d’entrer en retraite comme l’ont fait les lamas dans les pays bouddhistes. Cette retraite de Lama se fait traditionnellement en trois ans, trois mois, trois jours dans un lieu solitaire avec pour seul ami, le Maître de Retraite.

Le Vénérable Drubpon Tharchin Rinpoché a déjà effectué ce type de retraite à Lamyuru au Ladakh et il est conscient qu’en France, cela n’est pas réalisable. C’est pourquoi, il a mis au point LA RETRAITE QUOTIDIENNE qui propose la retraite de Lama « à la maison » sans se couper totalement du monde familial et social, en consacrant 1 à 2 heures de travail par jour.

« La retraite quotidienne a beaucoup plus de force et d’efficacité que si l’on faisait de simples pratiques chez nous. Elle apporte un cadre, un lien privilégié avec le Maître, facteur important pour l’avancement sur la voie. » le Vén. Drubpon Tharchin Rinpoché

Les Bouddhas ont atteint le Parfait Etat (ou l’Eveil) grâce aux conseils et au suivi de leurs maîtres. Les maîtres de la lignée sont très importants, Rinpoché propose la retraite quotidienne selon La lignéee Nyingmapa ou bien la lignée Drikung Kagyu, au choix.

En quoi cela consiste t’il ?

Cela consiste à suivre la voie bouddhiste chez soi, à suivre le programme complet de la retraite de lama de 3 ans trois mois et trois jours, sans avoir besoin de quitter famille et travail. Tout engardant une vie sociale, professionnelle et familiale. Le Vén. Drubpon Tharchin Rinpoché en donne les clés, les enseignements, les autorisations (wang, loung, thit), les explications, le suivi conforme aux traditions.

L’engagement du disciple doit être sincère et authentique. C’est une discipline à mettre en place et à observer dans sa vie quotidienne. Seuls les efforts permettent d’obtenir des résultats.

Le maître est le guide, l’instructeur, le conseiller, le médecin. Il ne faut pas hésiter à se confier à lui, il sera présent jusqu’au terme de la retraite. Vous pourrez le solliciter quand vous en éprouverez le besoin. Il vous faudra le rencontrer deux ou trois fois par an pour recevoir les instructions et les enseignements.

Les ouvrages et manuscrits nécessaires à l ‘étude et à la pratique seront tranmis par le maître.

A qui cela s’adresse t’il ?

Cette retraite quotidienne est ouverte à tous les pratiquants du Bouddhisme ayant pris refuge auprès de Rinpoché ou auprès d’autres maîtres. Il faut être âgé d’au minimum 18 ans et s’engager à pratiquer régulièrement chez soi.

Peut-on la suivre même si l’on est éloigné du centre ?

Si vous résidez loin du centre de Villabé, il est possible de la suivre, il vous faudra simplement rencontrer Rinpoché une ou deux fois au minimum pour recevoir les instructions, les enseignements, les bénédictions.

Quelle lignée choisir ?

Si vous êtes déjà pratiquant de la lignée Kagyu, vous continuerez selon votre lignée et emprunterez alors la voie Drikung Kagyu, si vous êtes de la lignée des Nyingmapas, alors vous poursuivrez la voie des Nyingmapas, si vous n’avez pas encore de lignée, vous discuterez avec Rinpoché pour savoir celle qui vous correspond le mieux.

Quand et comment s’inscrire ?

Tout d’abord, il faut faire parvenir un courrier de motivation et un curriculum vitaë relatant votre cursus dans le bouddhisme. Une réponse vous sera ensuite donnée par mail puis vous pourrez (ou non) prendre rendez-vous avec Rinpoché pour un premier entretien. Si Rinpoché est favorable à ce que vous fassiez la retraite, il faudra compléter et remettre le formulaire d’inscription assorti du règlement

Pour nous contacter : drikung.kagyu.france@gmail.com

bouddha

Les cours de bouddhisme

Le bouddhisme est une voie ouverte à tous, pratiquants d’une autre religion, athées ou non, qui permet de comprendre le fonctionnement de l’esprit, qui donne les clés pour se détacher de la souffrance et de ses causes et de s’attacher au bonheur et à ses causes. Très simple, cette voie est disponible en France grâce à la présence du maître tibétain, le Très Vénérable Drubpon Tharchin Rinpoché. Les cours sont dispensés en français.

Deux niveaux et deux formules :

  • Le niveau 1 permet d’étudier les thèmes suivants : Qu’est-ce que le bouddhisme, quelle en est son origine ? Comment se décline t-il ? Ses différentes écoles. Qu’est-ce que le Samsara ? Qu’est-ce que le Nirvana ? Quelle est la loi de cause à effet ? Quels sont les actes à accomplir (et ceux à ne pas accomplir) pour atteindre le bonheur ? Qu’elles sont Les quatre Nobles Vérités révélées par le Bouddha ? Comprendre la notion de réincarnation, très présente dans le Bouddhisme. Qu’elle est la roue des réincarnations et que signifie t-elle ? Qu’est-ce que l’Octuple sentier ? Quels sont les 12 liens interdépendants ?  Quels sont les cinq agrégats qui composent la vie ? Pourquoi l’existence humaine est-elle précieuse, d’après le Bouddha ? Les six qualités à développer pour atteindre le parfait bonheur. Quelles sont les émotions perturbatrices et comment les éteindre ? Quelles sont différentes divinités du bouddhisme tibétain et quelles sont leurs particularités ?…
  • Le niveau 2 permet d’étudier les thèmes suivants : Quelle est cette notion de l’impermanence, très présente dans le bouddhisme ? Comprendre l’importante relation de maître à disciple. Les différentes lignées en détail et l’arbre de refuge. Qu’est-ce que le refuge dans le Bouddhisme et à quoi sert-il ? Qu’est-ce que la compassion et à quoi sert-elle ? Que veut dire Bodhicitta et Bodhissattva ? Qu’est-ce que la méditation ? Quels sont les cinq familles des Bouddhas ? Quelles sont les deux Vérités ? Que sont les six Bardos ? Que sont les Mandalas ? Qu’est-ce que la médecine et l’astrologie tibétaines ? Quelles sont les divinités courroucées et quels sont leurs rôles ? Quels sont les moudras ? Qu’est-ce que les trois Kayas ou les trois Corps des Bouddhas ? …
  1. Vous pouvez suivre les cours directement en salle, au centre Drikung Kagyu Rinchen Pal, situé à Villabé dans l’Essonne : INSCRIPTIONS AUX COURS DE BOUDDHISME 2018-2019
  2. ou par correspondance, les cours vous sont envoyés à la maison, vous avez le lien avec Khandro Padma Dreulma, professeur qui vous suit; lorsque vous avez besoin, il suffit de la contacter par e-mail. Infos et inscriptions aux COURS BOUDDHISME par correspondance

Possibilité d’obtenir un diplôme délivré par le très Vénérable Drubpon Tharchin Rinpoché et Khandro Padma Dreulma après le passage d’un examen oral et écrit.

bouddha

Apprendre la langue tibétaine

Cette langue est très aisée et très agréable à apprendre ! Les cours sont ouverts à toute personne motivée, sans aucune condition particulière requise !

Possibilité d’obtenir un diplôme délivré par le très Vénérable Drubpon Tharchin Rinpoché et Khandro Padma Dreulma, attestant votre niveau après le passage d’un examen écrit et oral.

Il existe trois niveaux et deux formules :

Niveau 1 : permet d’apprendre à lire et à écrire cette magnifique langue sacrée

Niveau 2 : permet d’apprendre toute la grammaire et de maîtriser, à terme, toutes les facettes de la langue

Niveau 3 : permet de partir au Tibet avec des connaissances linguistiques qui permettront de dialoguer sur place

Deux formules s’offrent à vous !

  1. La formule de cours en salle en région parisienne, directement avec le professeur. Inscription aux cours de tibétain 2018-2019
  2. La formule de cours par correspondance. Vous recevez tous les cours chez vous que vous pouvez étudier à votre rythme tout en ayant le professeur à vos côtés, via mail ou téléphone.  Des devoirs sont à renvoyer pour correction. Inscription aux cours de tibétain par correspondance