La méditation

La méditation peut être pratiquée par tout le monde, en tous lieux (entreprises, écoles, hôpitaux, maisons…) et à tout moment. Méditer est simple et complexe à la fois, mais c’est vital et indispensable.

La pratique principale du Bouddha, il y a 2600 ans afin de trouver le remède aux souffrances du monde, fut la méditation.

Comment méditer ? Comment pratiquer la méditation ?

Il est possible de décrire les techniques par écrit mais cela n’aurait pas grand intérêt car pour qu’elle soit efficace et efficiente, la pratique de la médiation doit s’apprendre directement d’un maître. Qu’on l’appelle « de pleine conscience », « transcendantale », « de l’instant présent » ou « shiné ou lagtong », la méditation date de l’époque du Bouddha, il y a plus de 2500 ans. Il est aisé de trouver les techniques sur internet mais dans les soutras et tantras bouddhistes, il est bien précisé que les techniques de cette activité doivent se requérir auprès d’un maître ayant lui-même effectué cet exercice auprès d’un pratiquant authentique et sérieux et doit avoir lui-même plusieurs heures de pratiques à son actif. Il est indispensable de passer par le champ expérimental pour en intégrer correctement les techniques. Le Vénérable Drubpön Tharchin Rinpoché qui a médité plus de 41.000 heures, propose des stages d’apprentissage. Pour connaître les prochaines dates, faîtes parvenir un mail à institutdubouddhisme@gmail.com

Mathieur Ricard et le Dalaï-lama

Les bienfaits de la méditation prouvés par les scientifiques et les médecins

Sa Sainteté Le Dalaï-Lama, Matthieu Ricard et bien d’autres ont travaillé avec les scientifiques afin de « prouver » que les effets de la méditation étaient à plusieurs points de vue, bénéfiques. Suite à des expériences menées, il a été démontré que les personnes pratiquant la méditation (les moines et pratiquants du bouddhisme) étaient largement moins sujets au stress, à l’angoisse, aux peurs que les personnes ne la pratiquant pas. Les méditants ont tendance à développer moins de maladie et à vivre plus longtemps. Toujours d’un point de vue plus scientifique, il a été prouvé que la méditation modifiait durablement certaines zones de notre cerveau qui développent les émotions positives telles que la joie, le bonheur, l’enthousiasme et la maîtrise de soi.

La méditation du Bouddha

Le stress et la plupart des maladies de notre époque proviennent d’un mental trop agité, déconcentré et perdu à cause des trop longues heures passées à regarder notre téléphone, nos écrans. Pendant que nous laissons défiler les images et les mots sur nos écrans, notre cerveau n’est plus sous contrôle. Nous perdons l’habitude de réfléchir par nous-même et laissons entrer toutes sortes d’informations de façon inconsciente dans notre cerveau. C’est pourquoi, il est important de renouer avec cette pratique ancestrale, certes qui vient d’orient, mais qui a fait ses preuves.

Le non contrôle de nos pensées entraîne des troubles psychiatriques, psychiques et psychologiques tels que la déprime, le stress, le manque de confiance en soi. Lorsque le mental dysfonctionne, le corps se met à créer des maladies; les flux énergétiques se nouent, les maladies s’installent alors dans ces zones.

Comment méditer ?

Méditer permet de recentrer son esprit, de le pacifier, d’en révéler sa nature lumineuse. Elle permet de comprendre son fonctionnement afin de mieux l’appréhender et le maîtriser. L’esprit n’est pas le mental, les pensées ne sont pas « notre être véritable ». Notre être véritable est l’espace dans lequel on est lorsque l’on dans dans l’instant présent. Les pensées ressassent le passé ou misent sur le futur mais l’instant présent est dépourvu de pensée. C’est là, le véritable bonheur, c’est cela notre véritable être !

Il y a deux stades dans la méditation tibétaine, le premier est celui de « Shiné » (terme tibétain) ou de la « Pleine Conscience » qui permet de stabiliser, de pacifier l’esprit agité, puis, le second niveau est appelé « Lagtong » permet de demeurer dans sa véritable essence.

Le très vénérable Drubpon Tharchin Rinpoché, maître du bouddhisme tibétain, ayant plus de 41.000 heures à son actif, nous apprend à sortir de ce tourbillon de pensées qui nous obstrue, nous empêche de trouver le sommeil, nous plonge parfois dans la déprime. Le Vénérable réside en France et consacre la quasi totalité de son temps, à l’étude, la méditation, la prière et le yoga tibétain.

Vous souhaitez obtenir les dates des prochains stages de méditation, faîtes parvenir un mail à institutdubouddhisme@gmail.com

« Les pensées sont à l’esprit ce que les vagues sont à la mer. D’un esprit calme, en dehors de toute pensée, peut émaner le véritable bonheur. D’un esprit agité et tumultueux, n’émanent que souffrances et angoisses. D’un esprit paisible et maîtrisé peut se révéler la Claire Lumière, la véritable Nature de l’individu. La méditation mène à cette précieuse purification de l’esprit, à la maîtrise des émotions perturbatrices et par là-même à la libération des souffrances. » Vénérable Drubpon Tharchin Rinpoché

La méditation en entreprise

Boutique tibétaine : artisanat de l'himalaya, du Tibet, Népal, Ladakh
citations bouddhistes